Pépé Oleka, a évolué dans un territoire musicalement riche, carrefour ethnique ouest africain à l’origine. Elle puise sa source dans le high life, le blues, la nu soul, le jazz fortement imprégnés des rythmes traditionnels Fon, Mina, Igbo,Yoruba.

 

D’une mère béninoise férue de la country music et d’un père nigérian mélomane de Bob Marley, Pépé Oleka possède une voix pure et sensuelle, le charme en plus et représente par sa voix et son expérience ce métissage musical qui caractérise la jeune génération d’artistes africains.

 

Sa formation musicale est celle de la rue, depuis les chants rituels vodoo, les liturgies à la messe du dimanche, du agbadja joué lors des rassemblements mensuels des femmes à Lomé jusqu?aux notes de jazz de Billy Holliday ou encore de Myriam Makeba écoutées dans une émission spécialisée les samedis soirs à la radio.

 

Pépé joue à plusieurs petites percussions. Le Udu (une jarre en terre cuite avec un trou sur le coté) est sa percussion far. Pépé Oléka est actuellement en studio pour le projet de son album. D'être née au Nigéria d'une mère béninoise et d'avoir grandi au Togo est pour Pépé une façon extraordinaire d'être africaine.

 
FACEBOOK